L'ADSMY 78

adsmyIl n’existait pas encore dans les Yvelines d’association de devenus sourds ou malentendants, nous l’avons créée !
Venez nous rejoindre …

L’ADSMY-78 est ouverte à toutes et tous, quels que soient l’origine et le type de votre surdité et vos moyens de communication, ainsi qu’à tous les entendants sympathisants.

L’ADSMY-78 propose divers axes d’actions :

  • Organiser de réunions conviviales pour mieux se connaître, s’épauler, casser notre isolement.adsmy amedee
  • Etre à l’écoute et conseiller chacun dans ses démarches auprès de différentes organisations.
  • Faciliter notre insertion dans le monde des entendants.
  • Dialoguer avec des personnalités compétentes dans notre domaine.
  • Réaliser des visites culturelles ou touristiques adaptées (lecture labiale, textes écrits, LSF, etc.).
  • Faire appliquer nos droits à l’accessibilité conformément à la loi 2005 -102, peu connue du public et pas encore appliquée par tous, tels que les aménagements indispensables pour l’accès à la communication et à la culture (sous-titrage généralisé à la télévision, au cinéma et théâtre, etc. La mise en place de la signalisation et informations, par des écrits en temps réel, dans les transports publics et privés.
  • Travailler en collaboration avec d’autres associations pour des actions communes.
  • Créer un bulletin d’informations et/ou un site pour nos adhérents et sympathisants.

Aidez l’ADSMY-78 et rejoignez-la...

Cotisation annuelle : 15€
Contact :  Mr Amédée Le Guillerm
21 rue aux Vanniers  78490 Galluis
Fax: 01.34.86.02.21
Portable: 06.68.27.71.59
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Interview de Mr Amédée Le Guillerm, Président de l’ADSMY-78, habitant Galluis.
par Eric LION et Caroline LOUART

Qui êtes-vous monsieur Le Guillerm ?
“Je suis un ancien créateur et chef d’entreprises, actuellement à la retraite. Mon âge représente ¾ de siècle (sourire)”

Vous êtes malentendant ou sourd depuis combien de temps ?
“Je suis malentendant et sourd profond depuis 12 ans. Je connais donc les deux mondes et suis à même de comprendre et connaitre leur différence.”

Pourquoi avez-vous mis votre retraite entre parenthèses et avez-vous souhaité vous remettre au travail ?
“Les circonstances ont fait que j’ai été amené à rencontrer de nombreuses personnes subissant tout comme moi une perte de leur acuité auditive. Je les ai vus inquiets de leurs perspectives d’avenir, souvent peu satisfaits des solutions qui leur étaient proposées, redoutant l’isolement qui les guette, mais toujours soucieux de surmonter leur handicap, et désireux de se battre.  J’avais trouvé mon combat : lutter contre l’isolement qui guette ceux qui voient leur capacité de communiquer se restreindre, nous rassembler, nous unir pour être plus forts ensemble.  C’est ainsi qu’est née l’ADSMY 78, il y a 15 mois.”

Quelle est donc la vocation de cette association ?
“La vocation même de cette association repose sur trois idées-forces : la proximité, la convivialité, la communication.  La Proximité car nous avons besoin de savoir que nous avons à côté de nous des hommes et des femmes qui partagent à la fois nos difficultés et nos espoirs.  La Convivialité est un ingrédient indispensable du vivre ensemble.  La Communication car Internet ne fait pas tout, nous le savons bien. Nous avons peut être encore plus que le commun des mortels besoin d’échanges directs, les yeux dans les yeux, afin de toujours mieux nous comprendre.  J’ai déjà consacré beaucoup de temps, et de moyens, au démarrage de notre association. J’ai la satisfaction de voir le nombre de nos adhérents croître de façon régulière et je ferai tout pour que ce mouvement s’accentue.  (A ce jour déjà 51 membres répartis non seulement dans les Yvelines mais dans plusieurs coins de la France)  Votre enthousiasme dans les premières réunions de nos instances est ma plus belle récompense.  Je sais que nous n’aurions pas pu connaître ces bons débuts sans le soutien actif des personnalités que j’ai sollicitées et qui m’ont encouragé : je tiens d’ailleur à remercier Rambouillet, le Conseil Général et la mairie de Galluis pour les subventions qu’elles m’ont allouée cette année.  L’objectif essentiel sera de poursuivre et de densifier notre capital adhérents sur le territoire des Yvelines, et de faire fonctionner régulièrement le bureau de notre association. Il en va de la reconnaissance que pourront nous accorder nos partenaires des instances institutionnelles.  Je ne sous estime pas l’ampleur de la tâche, j’ai été chef d’entreprise, je crois savoir ce qui nous attend, mais je sais que la trajectoire est la bonne et que grâce à vos adhésions et à votre participation, nous pourrons poursuivre sur la voie de la croissance et de l’affirmation de notre association.”

Dites-moi Monsieur Le Guillerm, vous ne vous sentez pas seul, isolé dans ce combat ?
“Non car j’ai gardé la devise : Qui ose vaincra. Nous souhaitons faire prendre conscience de notre handicap aux personnes qui dirigent la société francaise.  Il est vrai, que nous ne cassons pas les vitrines, nous ne brûlons pas les voitures.
Alors nous ne sommes pas entendus !.  Il y a eu des progrès: des lois, des décrets ont été votés, mais très vite oubliés.
Vous savez, je suis un homme d’action et non un orateur…  Il faut que les malentendants se prennent en main ou par l’oreille, en un mot il faut se battre, ce n’est pas en restant sur soi-même que l’on obtient.”